La poésie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La poésie.

Message par kerentrille le Sam 24 Juin - 22:36

Bien le bonjour ami(e)s de la Septième Légion. je vous invite à crée un poème sur le thème de WOW, pas grande règles laissez vos plumes s'exprimé et sur autorisation des Officiers et du Guilde Master je désire que tout les poèmes soit posté sur le Forum histoire de montré le talent incommensurable de la guilde Smile

Sur ceux bonne chance à vous !

kerentrille

Messages postés : 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La poésie.

Message par Holywrath le Dim 25 Juin - 4:55

Aller, je brise la glace ! Bon, c'est plus ou moins sur le thème de Wow. C'est plutôt un poème RP sur le seul et unique vrai amour qu'Holy a connu dans sa vie.

Holywrath, de retour dans sa chambre chez les elfes à Darnassus, pense soudainement à son ex copine. Cela fait dix ans aujourd'hui ... Il sort des parchemins et une plume et commence à écrire.

Je la connaissais de vue depuis des années, sans lui parler encore moins l'approcher.
Un jour de mes bras j'ai entouré son petit corps fin, quel moment c'était divin.
Elle est restée vivace dans mon esprit, impatient bouillonnant tant il me fallait la revoir à tout prix.
Après tant d'années et d'anxiété, il y a dix ans aujourd'hui je l'ai embrassée.
Elle m'a donné cinq années de pur bonheur, emplissant mon cœur d'une douce chaleur.
Pour lui plaire j'avais la volonté de fer, peu importe dur ou irréalisable j'aurai mis feu à l'enfer.
Elle m'a donné cinq années de pur bonheur, mes passions et désirs battant avec ferveur.
Dix ans déjà de ce fameux baiser, l'amour ainsi né je m'en suis enivré.
En ce dixième anniversaire, je ne puis me taire.
Celle qui fut mon amour mon bébé, raisonnera dans mon esprit pour l'éternité.
avatar
Holywrath

Messages postés : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La poésie.

Message par Marcovaldo le Dim 25 Juin - 5:46

Quand tard la nuit, le voyageur marche dans Menethil, et que le port à déposé son drap de silence, il peut entendre, s'il tend bien l'oreille, la chanson des matelots mélancoliques, qui marmonnent du fond de la taverne.



J'ai du sable à l'amygdale.
Ohé ! oh ! buvons un coup.
Un, deux, trois, longtemps, beaucoup !
Il faut s'arroser la dalle
               Du cou.

J'ai le cœur en marmelade.
Les membres froids, l'esprit lourd.
Hé ! ho ! crions comme un sourd
Pour étourdir ce malade
              D'amour.

J'ai le nez blanc, l’œil qui rentre,
Le teint couleur de citron,
Le corps sec comme un mitron.
Je veux trogne rouge, et ventre
             Tout rond.

J'ai, pour guérir ma folie,
Pris un remède, dix, vingt ;
Et puisque tout fut en vain,
Je veux être une outre emplie
              De vin.

Que les verres soient mes armes.
Moi je serai leur fourreau.
Nous tuerons l'amour bourreau
Qui met dans mon vin mes larmes
               Pour eau.

Je ne bois pas, je me panse.
Au bruit du glouglou moqueur
Je fais taire ma rancœur.
Et j'enterre dans ma panse
                Mon cœur.
avatar
Marcovaldo

Messages postés : 5

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge : 24
Descritpion:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La poésie.

Message par Perdura le Dim 25 Juin - 9:28

Je suis l'enfant perdu, du père et de la mère,
Vivant toute seule seulement dans la douleur
Je suis la joie de vivre et surtout l'envie de mourir

Je suis la sépulture de mes ancêtres
Recueillant tant de larme amer
Je suis l'horreur d'une nuit qui m'a transformé en martyr

Je suis L'affliction d'un temps d'antan
le démon qui couve dans mon sang
Je suis la destruction de mon passé, et ce qui ne pourra jamais recommencer,

Je suis Les ténèbres au gout amer,
ceux qui engendrent la douleur et la peine,
Je suis le feu ardent de ma folie, qui danse au grès des nuits paisibles

Je suis l'enfant perdu dans ses pensées,
appelant à l'aide sans y penser,
Je suis l'enfant perdu du père et de la mère,
Qui ne voulait qu'un petit je t'aime.
avatar
Perdura

Messages postés : 54

Feuille de personnage
Race:
Âge :
Descritpion:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La poésie.

Message par Tisselaube le Dim 25 Juin - 15:26

Aurore est décrite comme une personne de perfide, hautaine, égoïste... Mais on ne peut lui retirer l'amour qu'elle porte à une certaine personne :


Hymne à cette sorcière :

Ô à toi la sorcière de Ruisselune,
Jeune femme aux cheveux noirs corbeau
A tes connaissance dans le domaines des runes
Tu as sû me guérir de mes maux.

A toi la pyromancienne,
Jeune femme aux yeux de saphir
D'inconnue, tu es devenue mienne
De ta sagesse, tu ne peux que m'anoblir.

Dans mon sang se cachait un don
Que je n'ai pas hésité à te partager
Cette morsure décrète notre union
Et nos bagues avouent que nous sommes fiancées.
avatar
Tisselaube

Messages postés : 52

Feuille de personnage
Race: Humaine.
Âge : 25 ans.
Descritpion:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La poésie.

Message par Arken Hier à 18:04

Tu groupes tes amis, tu commences une instance,
Goldy n'est pas là, toujours les mêmes qu'on attend...
Tu te mets afk pour te remplir la panse,
Pour retrouver le corps de ton avatar gisant.

Maudits soient ceux à qui on accorde notre confiance.
Un pull foireux dès le début du donjon
Volontaire, pour ensuite fuir comme des troufions.
Mais dans ce jeu, vite est accordée la vengeance.

Un buff refusé, un boss énervé,
Un seul critique et c'est l'aggro assurée.
Et ce fut sous les rires du heal, enchantée,
Que finit par mourir le dépravé.
avatar
Arken

Messages postés : 53

Feuille de personnage
Race: Humaine
Âge : 29
Descritpion:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La poésie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum