Message à l'attention du capitaine de la Septième Légion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Message à l'attention du capitaine de la Septième Légion

Message par Holywrath le Ven 14 Avr - 8:57

**HRP : D'un point de vue RP, ce message s'adresse au capitaine de la Septième Légion uniquement. Vous pouvez bien entendu le lire, mais il faudra faire comme si vous ignorez complètement ces informations lors des séances RP. Ce rapport relate les événements de la nuit suivant la libération d'Aurore, tels que perçus et analysés par Holy' HRP **

[i][/Après avoir longuement réfléchi sur le sujet, Holy' décida de ne révéler qu'au capitaine les événements pour le moins troublants de la nuit.[i] Capitaine Angeal, j'ai été témoin d'événements troublants lors de la nuit suivant la libération d'Aurore Tisselaube. Ceci concerne évidement Aurore, mais aussi la sergente Arken. Incapable de dormir avec toutes sortes de pensées qui se bousculaient dans ma tête, j'ai décidé d'aller prendre une marche en forêt au clair de lune, histoire me rafraichir les idées. En arrivant au pont principal de l'entrée de la ville, voilà que je tombe sur la sergente Arken et Aurore marchant main dans la main. J'ai été pour le moins surpris par cette image ! J'ai immédiatement demandé des explications, surtout voyant que la sergente se comportait bizarrement. Les deux magiciennes évitaient soigneusement mes questions. C'est à ce moment que ce gnome, dont j'ignore complètement le nom, est venu me déranger en me parlant de son chat perdu. Je ne lui ai d'abord porté aucune attention, ma priorité étant de porter secours à Arken si jamais c'était nécessaire, mais je crois à présent qu'il a un lien dans toute cette histoire.

À ma grande stupéfaction, Arken s'est sauvée vers la forêt en me voyant approcher. Je l'ai poursuivie afin de voir si elle était vraiment en détresse, ne sachant pas ce que mijotait Aurore, si c'était bien le cas. Après l'avoir rattrapée, j'ai tout de suite remarqué qu'elle n'était pas bien. Elle avait l'air de combattre quelque chose à l'intérieur et d'en souffrir. Les deux magiciennes me sommaient de les laisser tranquilles. J'ai catégoriquement refusé de partir sans Arken, voulant la ramener au plus vite à la tour des mages, espérant y trouver de l'aide. Voyant que le dialogue n'avançait en rien la situation, j'ai finalement décidé d'user de la force pour ramener Arken contre son gré, sachant que c'était pour son bien. Je l'ai donc assommée, puis, fait surprenant, Aurore nous a confectionné un portail vers la tour des mages. J'ai tenté d'y trouver de l'aide, mais sans succès. Les deux magiciennes alchimistes m'ont alors faussé compagnie à l'aide de potions d'invisibilité. À ce moment, j'ai cru qu'Aurore était hors de tout doute responsable de la situation et qu'elle a trahi notre confiance.

Plus tard dans la nuit, j'ai recroisé les deux magiciennes en ville. J'ai encore une fois tenté d'obtenir des réponses sur le pourquoi de ces événements. Ce fut à ce moment seulement que les deux magiciennes ont daigné m'apporter quelques explications. Il s'avère, selon leurs dires, qu'elles sont amoureuses l'une de l'autre. Après les avoir vu se tenir la main, elles se sont embrassées sans retenue devant moi. Arken semblait beaucoup trop gênée pour en parler à qui que ce soi avant. Le malaise flagrant d'Arken à la vue de Tisselaube durant la captivité de cette dernière n'était vraisemblablement pas induit par la peur. J'ai d'abord cru à une mascarade orchestrée par Aurore. En examinant Arken attentivement, j'ai remarqué une plaie sur son cou. En m'approchant, j'ai bien identifié ce qui ressemble hors de tout doute à une trace de morsure fraiche. Comprenant alors beaucoup de choses, je suis resté mortifié et figé sur place. Les deux magiciennes en ont profité pour se retirer. J'ai perdu mes moyens et je n'en suis pas fier.

Voici donc mes conclusions sur les événements de la nuit. Ce dont je suis certain, c'est que la sergente Arken est infectée, comme vous, par les Worgens car l'explication fournie par Arken selon laquelle une éraflure d'Églantine a causé la blessure à son cou n'est que sottises. Il n'y a que trois options possibles :

1. Aurore a elle-même infecté Arken volontairement. Vous m'avez confié qu'une des raisons pour laquelle vous avez décidé de libérer Aurore était sa recherche d'un remède contre l'infection ou encore un moyen d'en tirer de la force grâce à ses talents d'alchimistes, toutes des choses qui pourront aider la Légion. Vous aviez convenu qu'elle mènerait des expériences sur elle-même et qu'elle vous tienne au courant de ses avancées. Peut-être Aurore a-t-elle décidé de ne pas mener les expérimentations sur elle-même et de se trouver un cobaye ? Si vraiment Arken en est amoureuse, elle pourrait s'être proposée comme cobaye afin de la protéger ou encore a-t-elle voulu l'infection de son plein gré afin d'être comme Aurore ? C'est le genre de dévouement dont je crois Arken capable.

2. Aurore a involontairement infectée Arken. Ceci peut sembler farfelu, mais si vraiment les deux magiciennes sont amoureuses, elles on du consommer leur union après une si longue séparation et il est possible que, dans le feu de la passion, Aurore ait mordillé Arken un peu fort.

3. Arken a été infectée par une tierce personne et Aurore tente de l'aider au mieux. Cette hypothèse est toutefois hautement improbable, car la plaie observée au cou d'Arken était fraîche. Le laps de temps entre la libération d'Aurore, dernier moment où Arken a été aperçue saine, et la morsure est très court.

Dans tous les cas, il semble bien que l'amour entre les deux femmes soit sincère et que le malaise d'Arken en présence de Tisselaube était lié à l'amour et la timidité, non par la peur. Dans le cas contraire, Arken est envoutée par un enchantement très puissant. Il est à noter qu'Aurore n'a en aucun cas montré de signe d'agressivité envers Arken et moi durant toute cette affaire. Aussi, tout le temps durant lequel Arken avait le nez collé dans le livre ''Worgens : le nouveau fléau'' vient de prendre beaucoup de sens. Elle y cherchait sans doute des moyens d'aider Aurore, de se protéger afin de pouvoir vivre leur vie de couple ou encore les effets de devenir une worgen, si jamais l'idée venait d'elle afin d'être comme Aurore. Nous pensions qu'elle y cherchait un moyen de combattre Aurore et de s'en protéger, considérant notre interprétation de ses malaises par de la peur.

J'ai jugé préférable de dévoiler les détails de cette affaire uniquement à vous capitaine. En effet, il est peu souhaitable que ces événements soient connus de tous lorsqu'Arken reprendra du service. Vous semblez très bien maîtriser votre état. Pourquoi pas Arken ?

Cordialement, lieutenant Holywrath.
avatar
Holywrath

Messages postés : 86

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message à l'attention du capitaine de la Septième Légion

Message par Angeal le Ven 14 Avr - 19:12

Angeal, après avoir lu le message, ne peut s'empécher de répliquer par... Bordel !
avatar
Angeal
Lieutenant

Messages postés : 76

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge : 50 ans
Descritpion:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum