Arrestation d'Aurore Tisselaube

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrestation d'Aurore Tisselaube

Message par Holywrath le Ven 7 Avr - 4:57

Encore un peu bouleversé par les événements de la nuit, Holywrath a de la difficulté à avoir les idées claires pour rédiger son rapport. Il s'attèle néanmoins à la tâche. Je me rendis à la caserne où j'ai cru comprendre que certains Légionnaires étaient cantonnés avec deux ''invités''. J'arrive donc sur place pour observer une scène étrange ; les sergents Arken et Landry ''Powlz'' Huxley, ainsi que la recrue Udrial, nouvellement transférée de la Garde de Stormwind dans la Septième Légion, faisant face à deux anciens gardes, nul autre que Modane et Aurore Tisselaube. Il s'avère qu'Arken et Powlz se soient rencontrés par hasard dans les rues de la ville et qu'Aurore les épiait. Puis, Modane, qui passait par là et voulant sans doute se remémorer les vieux jours, invita Aurore à aller boire un verre alors même qu'elle était mise en état d'arrestation par les deux sergents. Décidemment, ces nains ne changeront jamais, pensa Holywrath en s'autorisant un sourire avant de poursuivre la rédaction du rapport. Puis, tout ce beau monde se sont retrouvés à la caserne, où ils ont été rejoints par Udrial, puis par moi-même.

Les légionnaires étaient très craintifs face à la paria worgen. Enfin, tous sauf Arken qui défiait Aurore ouvertement et ce, malgré le fait de savoir que les proies préférées de la worgen sont les femmes. Les deux sergents tenaient absolument à faire enfermer Aurore au donjon. C'est alors qu'ils ont mentionné Salviati. Holywrath omis de mentionner, à son avis, la bassesse de certains propos tenus lors de cet échange verbal dont Aurore fut surprenamment la victime. Salviati ne veut plus rien savoir de toi ... Suite à cela, Aurore a docilement accepté de suivre les légionnaires jusqu'au donjon où elle a été enfermée. Holywrath ne pu s'empêcher d'avoir le cœur serré en repensant au regard vide et triste d'Aurore qui suivait la troupe vers le donjon, sans aucun doute à cause des propos blessants qui lui ont été lancés... Ce sentiment amena Holywrath à se questionner sur lui-même et sur les liens qui le lient manifestement toujours à ses anciens compagnons d'arme. Pourquoi cherche-t-il toujours à protéger Aurore sachant ce qu'elle a fait ? D'un autre côté, pourquoi hait-il quelqu'un comme Baorin au point de le jeter dans les douves, alors que le barbare est uniquement coupable d'assaut sans conséquence sur Elunelia et d'un grand manque de respect envers la Légion ? À la pensée de Baorin, Holywrath se rembrunit, murmura quelque chose qui ressemble à ''sombre crétin'' avant de poursuivre la rédaction du rapport.

Une fois Aurore enfermée, elle a docilement remis sa rapière au sergent Huxley, lame offerte en cadeau par son mari Salviati, avant d'aller s'assoir dans un coin de la cellule avec les yeux plein de larmes. Encore une fois, Holywrath ne pu s'empêcher d'avoir le cœur serré en repensant à cette triste image. C'est sans doute pour cela qu'il s'est juré qu'Aurore ne serait pas séparée de cette lame et qu'il a demandé à Powlz de la lui confier. La sergent Arken s'est alors retirée à la tour des mages, laissant le sergent Huxley et moi-même en poste devant le donjon. C'est alors qu'on entendit les chants de la prêtresse d'Élune Elunelia à l'étage. J'ai informé Powlz de son identité, puis le sergent est monté à l'étage pour faire sa connaissance. Les évènements qui suivirent défilèrent alors dans l'esprit d'Holywrath avec une grande précision. Il se revit profiter de la courte absence des autres légionnaires pour écrire rapidement une missive tout en entendant les sanglots d'Aurore. Il se revit en train d'attacher la missive à la rapière avant de passer le tout sous la porte du donjon. Il revit chaque trait de la missive dans sa tête : Très chère Aurore, je te remets ta rapière, sachant ce qu'elle représente pour toi et sachant aussi que Salviati voudrait que tu gardes son cadeau près de toi. Et surtout, ne t'en fais pas pour lui. Je l'ai revu à Stormwind même il y a quelques jours et j'ai la certitude qu'il ne t'a pas oubliée et qu'il a encore des sentiments pour toi. Sincèrement, Holy'. Le sergent Huxley et Elunelia sont descendus me rejoindre devant la porte. La prêtresse d'Élune ne pu rester longtemps en présence d'Aurore. C'est très compréhensible étant donné sa rencontre avec la prisonnière lors de notre première altercation avec Baorin. Espèce de vaurien débile....Aurore a manifesté le désir de revoir Salviati une dernière fois. J'ai jugé bon de lui accorder ce qui sera sans doute sa dernière volonté. En complétant son rapport, Holy pensa à Aurore, enfermée dans le donjon et probablement en sanglot. Mais pourquoi se sentait-il si mal ? Pourquoi ? Au fond de lui-même, Holywrath espère qu'Aurore a su trouver un peu de réconfort en lisant la missive et avec sa chère rapière retrouvée.

**HRP Ouf ! J'espère ne pas avoir écrit n'importe quoi et d'avoir bien étalé en italique les pensées d'Holy et ce qu'il ressent dans toute cette histoire. Je me rends compte que le RP, c'est pas toujours évident Razz HRP**
avatar
Holywrath

Messages postés : 88

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum