La fin d'une histoire, le début d'un renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fin d'une histoire, le début d'un renouveau

Message par Slîn le chasseur le Mer 4 Mai - 9:43

Depuis de long mois, Slîn, qui avait subi une grave blessure au mollet droit s’était mit à l’écart de toutes civilisations et dormait dorénavant dans une caverne située dans les montagnes gelées au sud-ouest du Berceau de l’hiver.

Accompagné de son oursonne « Griffure » qui rappelons le, n’était plus une oursonne en pleine santé mais plutôt un cadavre ambulant qui pourrissait un peu plus de jour en jour.

Chaque jour ressemblait tous aux précédents. Slîn n’en pouvait plus et sa blessure semblait aller mieux.
Il se décida enfin à prendre la route et à retourner vers les siens. Il prit donc naturellement la direction de Stormwind.

Le trajet fut long bien que bénéfique pour sa jambe. Bientôt il en retrouvait un usage total et pouvait de nouveau courir et forcer dessus sans qu’aucune douleur n’apparaisse .

Arrivait à Stormwind, la plupart des gardes de la cité ne savaient pas qui il était et inversement, Slîn ne connaissait pas ces nouvelles recrues, il les trouvait frivoles et moins disciplinées que ces anciens camarades.

Il décida dans un premier temps de se rendre au « cochon siffleur » histoire de se boire une bonne pinte de bière. Sur la route Slîn n’avait pas remarqué que les gens le regardaient passer bizarrement.
En effet l’aspect de « Griffure » avait encore évolué, et à présent, elle n’avait plus rien d’un animal vivant.
Ses côtes étaient en grande partie visibles, sa mâchoire tombait, laissant apparaître une langue nauséabonde qui ruisselait d’un filet de bave verdâtre permanent, ses tripes pendaient sous son abdomen gonflé et flétrie.

Les 2 compères passèrent sur le pont puis longèrent les quais.
Une femme accompagnée de 3 enfants en bas age marchait tranquillement dans le sens opposé, et croisa le nain et sa charogne.
C’est à ce moment précis que l’un des enfants, tendit la main afin de toucher le crane de l’oursonne.
Avant même que la main ne s’enfonce dans la chair putréfiée de l’animal mort, la bête d’un geste vif et imparable, asséna un coup de griffe sur le flanc de l’enfant.
Le garçon s’effondra sur le sol, gisant dans une marre de sang, la moitié de son corps emporté par la violence du coup.

Slîn aussitôt empoigna son arme d’hast et l’abattit sur ce qu’il restait de son compagnon de toujours. Le nain restait impassible, comme si il avait toujours su que ce moment arriverait.
L’arme se planta dans le crane de la monstruosité, qui tomba lourdement sur le sol.
Un liquide verdâtre se répandit sur la chaussée, se collant sur les dalles blanches de la cité et les bottes du nain.

Le cri d’effroi de la femme et des enfants restants, alerta aussitôt les gardes qui arrivèrent sur les lieux en très peu de temps.

Slîn les regarda. Ils avancèrent sur lui l’arme à la main, prêt à en découdre.
Le nain ne voulait pas de bain de sang, et encore moins blesser ses anciens compagnons.
Il lança donc un piège givrant dans les jambes des gardes, puis s’enfuit sans demander son reste.
Grâce à ses connaissances de la cité et à ses capacités de pisteurs, il put quitter la ville sans encombre.



Slîn savait au fond de lui qu’il ne pourrait plus jamais retourner auprès des gardes, que sa place était désormais ailleurs.

Il regarda au loin la cité s’effacer petit à petit, il eut une pensée pour son oursonne, ses anciens compagnons d’armes et pour son capitaine. Ils vont sans doute me manquer se dit-il, mais les choses vont ainsi et  rien ni personne ne pouvait y changer quoi que ce soit.

Puis il pensa au jeune garçon tué par son ancien familier.
« Pauvre gamin, il ne demandait rien à personne... »
Une raison de plus pour boire se dit-il, soupirant puis retournant la tête vers l’avant tout en grommelant , regardant devant lui, sa bonne humeur de toujours, effacée de son visage, comme on effacerait le dessin d’un enfant d’un tableau noir d’un coup de tampon…

A la revoyure les amis se dit-il, à la revoyure…
avatar
Slîn le chasseur
Chef de classe

Messages postés : 74

Feuille de personnage
Race: Nain
Âge : 128 ans
Descritpion:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum