Un passé brumeux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un passé brumeux.

Message par Galadrane de Tol Sïrion le Lun 23 Nov - 13:33

Galadrane regarde le monde perdu dans le bleu de ce lac. De plus en plus de souvenirs viennent à elle, bons ou non, elle même ne saurait en juger. Elle se sent perdue, isolée de ce monde..qui n'est pas le sien.


Chapitre I : Une enfance, qui n'est pas digne de ce nom.

    Dans une autre vie, lointaine, parmi les Sages des Valnir.
    Une jeune elfe courre dans les herbes taillées et les fleurs en bourgeon des Jardins de Baladin. Un grand elfe lève les bras en disant de grands mots, toujours dans une grâce intangible. La petite elfe ne sait pas ce qu'il se passe, elle repense au visage imaginé, de sa défunte mère. Elle ne l'a jamais connue, décédée en couche elle repose dans la caverne sacré de Mandos. Son père, courageux homme, n'a pas défailli de cette peine immense, sa femme lui fit le plus beau cadeau que la vie est pu lui faire. Une magnifique enfant nommé gracieusement Galadrane.
    Galadrane. Un simple mot pour désigner tant de beauté en ce monde qu'il ne possède pas de synonymes, même dans la langue de ce pays qui est le Valirin. Cette elfe, d'après les dirent des Finwë, possède la beauté de sa mère et le caractère de son père. Son père, parlons en. Duilin, grand seigneur de la maison de Aiglia et tireur redoutable, ses nombreuses batailles et ses exploits à l'arc ne sont inconnus de personne en ce monde, dans la garde élite de Baladin.

    Le maître archer est bien trop préoccupé par les événements actuels pour voire l’absence de sa fille partie, arc à la main vers sa distraction favorite, la forêt Pelianor. Agile comme un félin, aussi discrète qu'un rongeur, Galadrane connait tout les arbres par cœur. Elle ne pense pas au mécontentement de son père "Une elfe ne doit pas manier les armes, tu es bien trop jeune pour ne pas commettre l’irréparable.". Non, elle n'est plus une jeune fille, elle va fêter ses 50 ans, age important dans la vie d'une elfe. Elle rêve d'aventures et de batailles, depuis son plus jeune age la forêt est son refuge, loin du regard de Duilin. La clairière est devant elle, enfin un peu de repos et de solitude qu'elle affectionne tant. La vie à Baladin n'est pas faite pour elle, trop de fioritures et de bavardages inutiles. Galadrane grimpe au sommet de son arbre favori et regarde au loin. Comme toute sa lignée ses yeux sont ceux d'un faucon, l’œil avancé, des réflexes développés. Elle se concentre et voit au loin une mince fumée, de l'agitation, ça se rapproche. L'elfe ne sait que faire, si elle prévient son peuple son père va lui  faire ses éternelles remontrances mais, ce phénomène n'est pas anodin, personne de s'aventure de ce côté ci de Baladin et encore moins avec tant de mouvements. Elle saute de son perchoir et va, en courant le plus vite possible telle une gazelle, prévenir les Finwë. Elle agite les bras, mais personne ne daigne y prêter attention, ils sont bien trop préoccupés à préparer la bataille contre l'armé de Gothar.
avatar
Galadrane de Tol Sïrion
Garde

Messages postés : 95

Feuille de personnage
Race: Elfe de la Nuit
Âge : 124 années
Descritpion:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum