L’histoire de Morgan Ladimore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’histoire de Morgan Ladimore

Message par Waldrade Molsen le Mer 27 Mai - 14:40

L’histoire de Morgan Ladimore

Morgan Ladimore était un grand et noble chevalier qui s’est battu en défense de l’innocent, du pauvre, de l’affligé. Pendant des années, il a arpenté sans faiblir les confins d’Azeroth, apportant le réconfort à ceux qui souffraient et un prompt châtiment aux serviteurs du mal.
Il avait épousé une jeune femme du nom de Lys dans l’été de sa dix-huitième année. Ils étaient fort amoureux et eurent trois enfants, un garçon et deux filles.
Morgan avait trente-deux ans lorsque la guerre éclata à Lordaeron. Morgan fut appelé aux côtés du légendaire paladin Uther, le Porteur de Lumière : pour combattre contre les orcs et les morts-vivants. Il laissa femme et enfants en sûreté dans leur maison et partit pour la guerre.
Les années passèrent et la guerre ne cessait point. Morgan fut le témoin de bien des horreurs, dont la déroute des paladins de la Main d’argent, la mort d’Uther et l’extension du Fléau. Il n’était retenu de sombrer dans la folie que par l’espoir d’être un jour réuni à sa femme et ses enfants.
Morgan finit par rentrer au pays, mais le trouva bien différent de ce qu’il avait laissé derrière lui. Les forêts naguère verdoyantes étaient corrompues par les morts-vivants et les forces du mal. Des maisons et des fermes détruites noircissaient le paysage à perte de vue et le cimetière près de la Colline-aux-Corbeaux avait pris d’effroyables proportions. Choqué et dérouté, Morgan regagna finalement sa demeure, mais ne trouva que des ruines. Ignorant ce qui avait ravagé sa terre natale, il se mit en marche vers le village pour trouver des réponses et, espérait-il, sa femme et ses enfants.
Morgan tenta de savoir ce qu’il était advenu des siens, mais ne trouva pas de réponse. Un prêtre de Sombre-Comté, comme ces terres s’appelaient désormais, lui conseilla de chercher parmi les pierres tombales du cimetière de la Colline-aux-Corbeaux. Morgan refusa de croire à la mort de sa famille et continua de fouiller chaque ferme, chaque maison du bois de la Pénombre, mais sans résultat.
Morgan galopa de Sombre-Comté jusqu’à Comté-du-lac, pensant que sa famille s’y était peut-être réfugiée. En route, il décida malgré tout de
faire halte au cimetière de la Colline-aux-Corbeaux. Morgan passa des heures à marcher parmi les pierres tombales. Il reconnut le nom de bien des gens qu’il avait connus et sentit sa raison défaillir. Puis il les vit : un petit espace mal entretenu avec trois pierres tombales. En approchant, il se sentit saisi d’effroi. Morgan brossa la poussière de la pierre tombale la plus grande pour en lire le nom. Les lettres grossièrement gravées sur la pierre confirmèrent ses pires craintes :

Lys Ladimore
Epouse et mère bien-aimée

Les pleurs de Morgan se transformèrent en consternation puis en douleur, et il tomba à genoux pour pleurer. Il resta des heures à contempler cette tombe, implorant la pierre froide de lui pardonner. Quelque chose finit par casser à l’intérieur de lui. Il dégaina son épée et se mit à asséner des coups sur les pierres tombales avec des hurlements de douleur. Aveuglé par la rage, il se démenait sauvagement et finit par attirer l’attention de trois fossoyeurs. Ces derniers tentèrent de l’immobiliser, mais il se retourna contre eux, hurlant des accusations contre les innocents fossoyeurs. Puis il les tua tous les trois.
Plus tard, sa rage passée, Morgan commença à réaliser ce qu’il venait de faire : son épée sanglante était encore plantée dans la poitrine de l’un des fossoyeurs. Désespéré, il dégaina son poignard et se l’enfonça dans la poitrine.
Les corps de Morgan Ladimore et de ses trois victimes furent retrouvés le lendemain. Le paladin fut enterré rapidement, sans cérémonie, dans une tombe creusée à la hâte aux abords du cimetière. Comme Morgan avait assassiné des innocents, ce qui était contraire à sa nature et à ses convictions, et en raison de la douleur qu’il avait ressentie à n’avoir pas su protéger sa famille, Morgan n’eut pas droit à une mort paisible et fut condamné à hanter dans l’affliction.
Quelques jours plus tard, on constata que son corps ne se trouvait plus dans sa tombe. L’être qui avait été Morgan erre maintenant dans le bois de la Pénombre, consumé par le chagrin d’avoir perdu sa famille et par la haine qu’il se porte à lui-même. Mor’Ladim (tel est désormais son nom) arpente le bois de la Pénombre, rempli de haine et d’un désir de vengeance. Il tue sans discernement.
avatar
Waldrade Molsen
Capitaine

Messages postés : 75

Feuille de personnage
Race: Humaine
Âge : 26 ans
Descritpion:

Voir le profil de l'utilisateur http://gdstormwind.wowrpg.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum